Crowdfunding.fr

Articles récents


Commentaires récents


Archives


Catégories


Méta


Le crowdlending ou le concept de la Banque 2.0

Malik GoulamhoussenMalik Goulamhoussen

L’emprunt de fonds par les particuliers en France, une des finalités du Crowdlending,  a toujours été la chasse gardée des établissements bancaires et des organismes de crédits. A l’étranger ce n’est désormais plus le cas, et nous verrons plus loin dans ce billet que les choses sont petit à petit en train de changer même en France !

Zopa (UK) et Prosper (USA) sont deux sites de prêt/emprunt de fonds de particuliers à particuliers. Concrètement, ce sont des plates-formes qui permettent de mettre en relation une personne recherchant un prêt personnel (quelle que soit son utilisation) à un ensemble de particuliers souhaitant prêter des fonds. Les emprunteurs sont classés par catégories de risque par les sites, et naturellement les moins bien notés seront amenés à payer les taux les plus élevés.

Ces taux d’intérêts sont fixés suivant l’offre et la demande et un emprunteur sera financé au final par un ensemble de prêteurs (concept de crowdlending).  Les sites se rémunèrent en facturant un coût à l’emprunteur et en prenant une commission sur les taux concédés (environ 1%).

Quelques chiffres :

   En moyenne les emprunteurs trouvent des financement autour de 9% (ce taux varie bien sur     suivant leur notation de crédit)

    Les prêteurs placent en moyenne à un taux autour de 8%

    Prosper a permis le prêt/emprunt de 200 Millions de dollars depuis sont lancement

    Zopa a aujourd’hui plus de 1.7 Millions de Livres Sterling à placer disponible sur sa plate-forme

    2007/2008 a été la période avec le plus grand nombre de défauts d’emprunteur : près de 5% contre     0.5% sur les 12 derniers mois

Friendsclear :

En France la situation est plus compliquée, et la législation ne permet pas encore le prêt/emprunt de fonds en dehors du cadre bancaire. Cependant, Jean-Christophe Capelli, ancien banquier, a réussi un tour de force en lançant Friendsclear et en parvenant à proposer un service similaire dans le cadre légal actuel. Explications :

Friendsclear propose deux services :

    Le prêt/emprunt dans le cercle familial ou parmi ses amis : ici, le service proposé est une aide à     l’établissement de la dette (administratif, reconnaissance de dette, rappel des échéances, etc.). En     gros, ce n’est que de l’inter-médiation, donc aucune législation n’est transgressée.

    Le prêt/emprunt aux porteurs de projets professionnels : dans ce contexte, Friendsclear permet à un     ensemble d’investisseurs de prêter de l’argent à un individu portant un projet d’entreprise. Il s’agit là     d’une condition restrictive qui marque la principale différence avec Zopa et Prosper. C’est toutefois un     très bon début et qui rejoint sans conteste le cadre du crowdlending. La structuration du prêt se fait à     travers un accord que Friendsclear a passé avec le Crédit Agricole, ce qui nous confirme la mainmise     des banques sur les financements à travers la dette en France.

    Prochaine étape : le prêt personnel de particuliers à particuliers, dès que la législation française aura    évolué. Friendsclear est prêt pour le challenge, mais la société rencontrera certainement la     concurrence de Zopa. En effet, l’entreprise britannique est à l’affut de nouveaux marchés et s’est déjà      implanté en Italie et sera très prochainement au Japon. Au final, le consommateur en     ressortira forcément gagnant.

Friendsclear 2

Source : www.friendsclear.com

Comments 1
  • Monster Headphones
    Posted on

    Monster Headphones Monster Headphones

    Répondre Author

    I’m still learning from you, but I’m trying to achieve my goals. I certainly enjoy reading all that is posted on your blog.Keep the information coming. I loved it! Thanks for you sharing..