Crowdfunding.fr

Articles récents


Commentaires récents


Archives


Catégories


Méta


Le Crowdfunding, quand l’économie réelle séduit plus que les marchés financiers

Malik GoulamhoussenMalik Goulamhoussen

Si on parle de plus en plus du Crowdfunding, c’est que l’économie réelle tire un réel avantage de cette explosion du financement participatif. Les marchés financiers, de plus en plus complexes à comprendre, s’opposent à la facilité de ce Crowdfunding plus souple et offrant une réelle liberté de choix…Ou s’arrêtera ce développement et le Crowdfunding est-il appelé à supplanter le système traditionnel de financement ?

L’investissement, un casse-tête pour les épargnants comme pour les entreprises

Longtemps, l’investissement en France, comme dans la majorité des pays occidentaux, s’est concentré sur les marchés financiers. Ces derniers impliquaient (et nécessitent toujours) une parfaite connaissance de phénomènes de plus en plus complexes.  Des pays entiers, comme nous le rappelle le cas de la Grèce actuellement, se trouvent confrontés à cette complexification mais aussi à ce manque de visibilité, qui s’accroit de jour en jour.  Les épargnants et les investisseurs se sont donc peu à peu désengagés de ce type de support, estimant le « bénéfice / risque » trop à leur désavantage.

De leur côté, les entreprises, déjà bien implantées comme celles en cours de création, n’ont cessé depuis de faire face à une tension accrue des modes de financement classique. Le système bancaire traditionnel s’avère au fil du temps de plus en plus frileux à accompagner la transformation de l’économie réelle.

L’économie réelle, une approche différente et attrayante, en phase avec l’air du temps

Cette déconnexion entre les places financières et l’économie réelle a fait l’objet de plusieurs correctifs, comme par exemple la loi TEPA en France. Cette loi permet ainsi aux épargnants, depuis 2007, d’accéder à des mesures de défiscalisation en échange d’un investissement directement dans les projets des PME éligibles au dispositif.

Le financement participatif va encore plus loin, puisqu’il ouvre cette économie réelle à l’investissement et donc à l’épargne de tout un chacun. Le salarié peut alors devenir investisseur pour la création d’autres emplois, et l’économie réelle semble alors se financer elle-même.

Le financement participatif, l’économie de demain ?

Avec une somme raisonnable, chacun peut alors se transformer en véritable Business Angel, soutenant les projets, dans lesquels ils croient. Le cycle vertueux du Crowdfunding se développe un peu plus chaque jour, avec la création de plateformes spécialisées dans tel ou tel type de projet.

La création d’entreprises reste néanmoins un des domaines essentiels de ce financement participatif, d’autant plus que le Business Model du secteur tend à se structurer pour aider au développement de ces start-up.

Bien plus qu’une mode passagère, le financement participatif entend donc bien remettre l’économie réelle au centre des intérêts des épargnants, et désormais même les grands groupes internationaux y voient une réelle opportunité.

Et pour vous, le Crowdfunding et ses dérivés vont-ils encore gagner du terrain ?

 

Comments 0
There are currently no comments.